Condamnation pour traite des êtres humains des princesses des Emirats Arabes Unis

Le tribunal correctionnel de Bruxelles vient de prononcer, ce vendredi 23 juin, un jugement condamnant des princesses membres de la famille royale des Emirats Arabes Unis à une peine de 15 mois de prison et de 165.000 € d'amende (assorties de sursis) pour s'être rendues coupables de l'infraction de traite des êtres humains et traitements dégradants.

Les victimes, représentées par un collectif d'avocats dont Me Jean-Pierre Jacques, étaient servantes domestiques au service des princesses jour et nuit et sans liberté de circuler au 4ème étage de l'hôtel Conrad à Bruxelles. Malgré le fait qu'elles travaillaient dans un hôtel luxueux, elles étaient à la merci des princesses et le tribunal retient que les conditions de travail confinent à l'esclavagisme.

Le jugement est une grande victoire dans la lutte contre l'exploitation économique des travailleurs domestiques et rend espoir à des nombreuses victimes de cet esclavagisme moderne notamment pour le personnel d'ambassade.

Voyez le reportage vidéo consacré à cette affaire par la RTBF au JT de 13h00 ce 23 juin 2017: (à partir de 18'43'')